Vie associative

 

Le chant

Fondée en 1900, en même temps que la paroisse, la société de chant “L’Harmonie” ne comptait au début que sept chanteurs. Elle avait pour mission d’animer les cérémonies religieuses. Il existait toutefois un répertoire profane qu’on présentait dans des concerts ou les rencontres des céciliennes. Une oeuvre a été composée spécialement à l’intention de l’Harmonie par René Morax et Gustave Doret dans les années 1940. Découvrez ici la partition intitulée la Chanson de Corserey qui a donné son nom à la société actuelle, dirigée par Héloïse Garlopeau.

La chanson de Corserey.jpg

Ecoutez la Chanson de Corserey

Le Noël des bergers
00:00 / 02:35

Petit historique

L'art choral est aussi à l'honneur en ce moment à Corserey grâce à Philippe Jacquiard, un ressortissant du village qui a découvert le chant avec le choeur d'enfants du cercle scolaire, les Tournesols. Durant sa formation à Fribourg et à la Haute Ecole des Arts de Zürich, il fait ses débuts de soliste sur la scène de Nuithonie et celle du Théâtre du passage à Neuchâtel, où il a interprété des rôles dans Carmen de Bizet, Aïda de Verdi, Orphée aux Enfers d'Offenbach, etc.  Il fait aussi partie d'ensembles vocaux tels que le Quintette des Barbus de derrière les Fagots et choisit régulièrement l'église de son village comme lieu de concert.

_Philippe%20Jacquiard%20copie_edited.jpg
quintette des barbus copie.jpeg

Le théâtre

Le théâtre a toujours eu une place importante dans la vie associative du village.

En 1902 déjà, La Liberté annonce des représentations théâtrales à la grande salle du Châtaignier. Les jeunes filles de Corserey jouent Marie-Antoinette de l’abbé Mourot.

Dans les années 1950, la jeunesse s’est taillée de jolis succès avec l’interprétation de :
 

  • L’Abbé Constantin, d’après le roman de Ludovic Halévy

  • La mare au diable, de Georges Sand

  • Marie Jeanne, d’Adolphe d’Ennery

  • Le grillon du foyer, de Charles Dickens.

Gérard, Irma, Cécile Chatagny et Louis C
Cécile et Louis 1 copie.jpeg

Gérard Chatagny, Irma Chatagny, Cécile Chatagny et Louis Currat dans "Marie-Jeanne"

En 1959 , c'est "600'000 francs par jour", une comédie en 3 actes de Mouezy-Eon et Albert-Jean

Arsène, Louis, Martin, Raphaël, Joseph
Raphaël et Maurice
Louis, Remy, Raphaël, Gemma, Hermann
Louis, Prisca, Hermann
Arsène et Raphaël
Gemma et Remy

La tradition continue aujourd’hui avec une troupe amateur: Les Evadés

Les Evadés.jpg
Jean Winiger.jpg

Par ailleurs, Corserey a l’honneur de compter parmi les siens un comédien professionnel ayant fait une belle carrière à Paris: Jean Winiger. Il a joué dans de très nombreuses pièces de théâtre, tourné dans une vingtaine de films avec de grands réalisateurs, mis en scène des spectacles d’envergure, tels le festival Terres de Fribourg lors du 500ème anniversaire de l’entrée de Fribourg dans la Confédération. Revenu à Corserey, il a monté un spectacle avec des acteurs locaux pour commémorer les 101 ans de la société de chant: Il était une fois Corserey. Avec son association sans but lucratif l’Aire du Théâtre, il a écrit et présenté de nombreux spectacles dans lesquels il incarne des personnages connus, entre autres l’Abbé Bovet, Le Corbusier, le général Dufour, etc. Actuellement, il consacre une bonne partie de son temps à l'écriture.

Les fêtes

Le 1er août

Les feux de Corserey, connus loin à la ronde, sont l’oeuvre de la société de jeunesse.

1995, feu du 1er août copie.jpeg

1995

 

1er aout 2017 copie.jpg

2017

 

2021

 

feu 2021.jpg
feu 4.jpg
feu 1.jpg

La Saint-Nicolas

 

En décembre, la société de jeunesse renouvelle la tradition de la St-Nicolas en distribuant mandarines, cacahuètes et biscômes aux grands et petits dans chaque maison. En contrepartie, les habitants offrent une obole qui alimentera la caisse commune.

cliquer pour agrandir

La Tracto-bénichon

 

Qu'est-ce que c'est ? 

Une manifestation qui a pour but de faire revivre les activités agricoles du début du XXème siècle, tels le battage du blé, les labours d’automne, la fabrication du vin cuit par exemple. Imaginée au début par Remy Chatagny, collectionneur de tracteurs, la Tracto-bénichon a connu six éditions entre 1993 et 2016. Plusieurs dizaines de milliers de personnes sont venues admirer les villageois en costumes d’époque exécutant les travaux des champs avec les machines et outils du siècle passé.

A midi, les membres des sociétés locales étaient pratiquement tous mobilisés pour servir le fameux menu de bénichon aux ressortissants du village, venus retrouver l’ambiance d’antan.

Capture d’écran 2021-01-19 à 11.58.44.pn
  • Facebook

Ecoutez les explications de Georges Godel

conseiller d'Etat fribourgeois, en visite à Corserey

Quelques photos des éditions de la Tracto-bénichon

La veille de la Fête-Dieu

Il était une fois un châtaignier… en face du café de Corserey. Planté dans les années 1920, sans doute avec un clin d’oeil aux Chatagny, il n’a pas résisté aux hivers très froids, et a été remplacé par un tilleul.

Dressé au milieu du carrefour, l’arbre gênait une circulation devenue plus intense dans les années 70, et les services de l’Etat avaient décidé de l’abattre. Les villageois s’y étaient opposés, mais en vain. On installa à sa place un hideux îlot de béton. Pas pour longtemps…

Stupeur le jour de la Fête-Dieu 1974: l’îlot avait été massacré!

Corserey, café avec tilleul copie.jpg

2016

Corserey a aussi son beau pont à haubans: la Poyêta!

6.7. îlot détruit en face du café copie.
LL 15 juin 1974, îlot.jpg

La Liberté, 15 juin 1974

Les coupables ont été condamnés mais les jeunes du village s’en souviennent, à leur manière, en imaginant chaque année une farce durant la nuit de la Fête-Dieu.

1992
Même s’il s’agit de rénovation, il y a lieu d’installer un sapin marquant la fin des travaux. La jeunesse l’a rappelé aux propriétaires…

1992,farce de veille de Fête-Dieu copie.

2007

Le café du Châtaignier était devenu un restaurant chinois… De quoi donner des idées à la jeunesse qui nargue à nouveau la loi sur la circulation routière!

Châtaignier chinois copie.jpg
Le Châtaignier est devenu chinois copie.
LL 9 juin 2007.jpg

La Liberté a rappelé l’événement dans son édition du 9 juin 2007.

2016

Corserey a aussi son beau pont à haubans: la Poyêta!

Fête-Dieu 2016 copie.jpg

2021

Corserey est mis en quarantaine en raison de la pandémie de covid !